Unicode

 

Richard Suchenwirth 2007-03-28 - Unicode est un ensemble de caractères capable de rendre presque toutes les langues vivantes du monde, y compris l'Arabe, le Chinois, le Japonais, le Coréen, etc..

Tcl utilize internement des Unicodes à 16 bits, dont la gamme va de \u0000 à \uFFFD, ou bien 65534 points de code pour caractères. Les points \u0000 à \u007F sont identiques avec l' ensemble ASCII.

Pour la communication avec le système, les Unicodes sont transformés à l'encoding system local.

Voilà une procédure pour transformer tous caractères hors-ASCII à la forme échappé avec \u....:

 proc u2x s {
    set res ""
    foreach c [split $s ""] {
      scan $c %c int
      append res [expr {$int<128? $c :"\\u[format %04.4X $int]"}]
    }
    set res
 }

Kroc - 28 Mars 2007 : Une autre solution bien pratique pour déverminer consiste à employer la police spéciale Unicode BMP Fallback (disponible ici [1]) qui affiche le quadruplet hexa unicode à la place du caractère lui même :


Pour plus de détails : http://fr.wikipedia.org/wiki/Unicode

Kroc : Est-ce que quelqu'un à la moindre idée de ce que sont les Symboles du Classique du mystère suprême ? (plage 1D300 à 1D35F de l'Unicode dans la page de Wikipedia ci-dessus)

ulis Sache que tu es en train d'approcher le point central de la pensée chinoise : le Yi Jing [2]

Et le symbole de vacuité que tu utilises est l'association du trigramme du vent avec le trigramme du ciel : tu pourrais bien découvrir plus que tu ne le souhaites [3].

:-)

Symboles du Classique du mystère suprême : http://unicode.org/fr/charts/PDF/U1D300.pdf

Kroc : Bin oui, mais ça sort d'où ces trucs Maurice ?

ulis : Bin de la tête des gens...

Kroc :

Les diagrammes de Shao Yong (1012-1077) Qui les a vus ? : http://www.afec-en-ligne.org/IMG/pdf/19-1.Arrault.pdf