Les poèmes de Maurice

Février 2001



Fin

Comme au printemps 


Comme au printemps

Entame à la manière de Peire Cardenal
Comme au printemps quand l'aubépin
Ployant sous sa blanche parure
Couvre de fleurs la sépulture
Triste et froide au fond du jardin

La joie de ton rire enfantin
Et tout l'amour de ton coeur pur
Ont dessiné un ciel d'azur
Sur le mur gris de mon chagrin.

C'était hier que ma déesse,
Semant la paix et la tendresse,
Cueillait les fleurs de ce jardin.

Elle est partie et ma détresse
N'a plus que toi, belle princesse,
Pour oublier tout mon chagrin.

Début | Fin



Début  |  Mois précédent  |  Mois suivant  |  Présentation  |  Copyright